Sainte Thérèse de Jésus : Le château ou demeures de l’âme Agrandir l'image

Sainte Thérèse de Jésus : Le château ou demeures de l’âme

Neuf

Les Demeures ou Château de l’âme, que nous publions à l’occasion du 5ème centenaire de la naissance de ste Thérèse de Jésus (1515-2015), présentent la vie d’oraison, des commencements à l’union consommée avec Dieu, à partir de l’allégorie de l’âme comme château aux sept demeures de plus en plus intérieures ...

Plus de détails

39 Produits

25,00 € TTC

Fiche technique

Hauteur 21 cm
Largeur 14 cm
Poids 365 g
Nombre de pages 285

En savoir plus

Introduction : Lire Le Château de l’âme par le Père Max Huot de Longchamp ; L’édition de Jean de Brétigny par Emmanuel Pénicaut.

À l’occasion du cinquième centenaire de la naissance de sainte Thérèse de Jésus (1515-2015), la collection Sources mystiques propose de redécouvrir les trois oeuvres majeures de la célèbre mystique espagnole, dans leur toute première traduction française. Due à Jean de Brétigny, personnage capital de l’introduction du Carmel thérésien en France (1604), cette traduction très proche du texte source fut celle lue par la première génération mystique française du XVIIe siècle, de saint François de Sales à sainte Marie de l’Incarnation, génération pour laquelle sainte Thérèse était la référence majeure en matière d’oraison. Un texte, donc, à redécouvrir autant pour sa valeur historique que spirituelle. Les Demeures ou Château de l’âme furent rédigées pas la sainte d’Avila au soir de sa vie, en deux mois de l’année 1577 ; la présente traduction, basée sur l’édition espagnole de 1588, fut publiée pour la première fois en 1601. L’ouvrage a fait date dans la littérature mystique, par sa description très précise des états d’oraison les plus avancés. Si l’on veut bien accepter de se laisser dérouter par la pensée de Thérèse, toute en intuitions jaillissantes, on parcourra avec plaisir et grand profit la succession de ces sept demeures, au fil d’un voyage qui révélera au lecteur les replis les plus secrets de son âme.